11/02/08 : gaulois, gauloises

Il y a des jours où le ciel nous tombe vraiment sur la tête. Pourtant plus personne ne songerait à prendre l’expression au premier degré. Mes pas se détournent souvent vers la rue Piat, à mes yeux le plus beau panorama parisien. Ici, rares sont les touristes mais, chaque soir, au minimum une quinzaine de Gaulois -des néos, des vieillots, des bobos, des pas jojos… – s’agglutine et fait son miel du divin spectacle. Une fraternité silencieuse de contemplatifs.

Commentaire

03/02/08 : géométrie dans l'espace rural

Ciel hexagonal. Ou la France vue du sol.

Commentaire

17/01/08 : pirouette

Difficile de passer le plus clair de la journée dans un vase clos, et parvenir à ne rien en montrer. Alors voici une image que vous ne verrez pas dans le film “Coluche”. Flottant trop haut dans le “ciel” du hangar, ce cosmonaute ne cadrait plus dans la délirante séquence 31, dite de la “savane africaine”. Cut.

Commentaire

06/01/08 : nuages

Aponi, trois mois et demi, réserve ses plus grandes tirades à ces cinq-là. Leur conversation m’échappe totalement ; alors je leur ai inventé des patronymes : il y a les quatre Marx Brothers : Chico, Harpo, Groucho et Zeppo. Reste ce clown-ci, le plus mystérieux, baptisé Django, en hommage au prince manouche.

Commentaire