13/11/08 : volatiles

Ne jamais prévoir où poser le regard.

Commentaire